Plongez dans l’univers folk rock 70’s de

Gaelle Buswel

Auteur-compositeur-interprète et guitariste de Paris, France,

Après le remarqué « Black To Blue », Gaëlle Buswel revient avec son 3ème album «New day’s waiting » (sortie le 31/03/17 dans les bacs en France, dans toute l’Europe fin août et au Japon début septembre). Enregistré en analogique entre la France et Austin,Texas, USA , c’est un album coloré de Folk, Rock 70’s et de Blues Rock, à la fois hommage à ses influences et bien ancré dans son époque, défendu sur scène en quartet avec un enthousiasme contagieux.

 

Finaliste à l’European blues union au Danemark en avril 2017, Révélation française à Cognac Blues Passions en 2016,  elle a reçu en 2015 le Prix coup de cœur de Cahors Blues Festival et Le prix All That Jazz en 2015.

 

Pas étonnant que la jeune artiste se soit tournée dès son plus jeune âge vers la musique des « seventies » aux voix rauques… Inspirée par les vinyles de ses parents de  Led Zeppelin, Joe Cocker, Queen, Neil Young et Janis Joplin cela donne un mélange d’inspirations complémentaires. Adolescente, elle plongera en immersion au coeur du blues en découvrant les albums de Bonnie Raitt et Jonny Lang.

 

La scène, Gaëlle la connaît bien. Depuis ses 13 ans, elle enchaîne les concerts, notamment avec le groupe Cam On et parcourt la France, la Belgique et l’Angleterre.

 

Elle part plusieurs mois jouer ses compositions en solo avec sa guitare à Londres et se fixe le défi de faire chanter les gens dans le métro, pour montrer à quel point la musique rassemble les gens. De retour en France, ses fans la mettent au défi de faire de même dans le métro parisien. Le résultat est surprenant. On la sollicite alors pour donner des concerts dans des centres de détentions et des hôpitaux pour enfants. Elle est comparée à Joan Baez et Melissa Etheridge. Des expériences qui révèleront une écriture authentique dans ces futures chansons.

 

Elle écrit et compose la plupart de ses chansons. Le résultat est prometteur avec la sortie de son 1er album acoustique « Yesterday’s Shadow » en 2012, en collaboration avec Neal Black, qui attire un public sensible à son univers original et authentique. Le titre éponyme sera classé n°1 aux Etats-Unis sur le site Concert Blogger, et sera diffusé sur W9 en France et sur de nombreuses radios étrangères et nationales, notamment TSF Jazz.

 

Son 2eme album « Black to Blue » sorti en novembre 2014 dans les bacs et produit avec l’aide de ses fans, attire un nouveau public, et l’Amérique du Nord lui ouvre les bras. Elle est invitée sur le JT de 20h à Saint Pierre et Miquelon diffusé également sur le Canada, réalise son 1er live sur la radio WFDU FM à New York et est sélectionnée « Artiste du Mois » par le magazine Américain Concert Blogger. Un album avec lequel elle tournera à travers le monde pendant 2 ans et demi.

 

Eté 2015 elle part explorer les Etats-Unis pendant 45 jours avec sa guitare et se laisser guider au fil des rencontres. Un retour aux sources, aux bases essentielles de la musique. Une rencontre inattendue en particulier à Austin, Texas, changera sa vie en 48h lors d’une jam, celle de David un musicien qui lui offrira une de ses chansons « No One Else », une chanson qu’il chante depuis 20 ans dans la rue. Une promesse, enregistrer cette chanson avec lui et c’est chose faite fin 2015. Cette rencontre déclenchera l’écriture du 3ème album de Gaëlle Buswel « New Day’s Waiting » qui sortira le 31 mars 2017. Un album enregistré en analogique entre la France et le Texas dans lequel elle gardera la version du duo d’origine enregistrée avec David.

 

Véritable bête de scène, elle a plus de 500 concerts a son compteur ( dont le fameux festival d’été de Quebec au Canada, une tournée au Japon, en Polynésie et aux Etats Unis ) et a assuré des ouvertures de scène cet été pour Jonny Lang, Beth Hart, Mathieu Chedid, Vintage Trouble, ZZ Top…. mais aussi pour Beth Hart, Louis Bertignac, UB40, Les Tambours du Bronx, James Hunter Six... avec un public toujours aussi comblé par son énergie débordante mêlée d’une intense émotion.

SUIVEZ LES !